Actualités

Le financement participatif en pleine expansion en Belgique !

Le financement participatif est en nette croissance sur le marché des crédits et de l’investissement ! Cette solution de financement permet de faire appel à un nombre élevé d’investisseurs dans le but de lever une partie des fonds nécessaires à l’exécution d’un projet entrepreneurial, artistique, social ou culturel.

L’année 2016 a effectivement réalisé une croissance record de 150% par rapport à l’année 2015. Les montants financés par les investissseurs sont ainsi passés de 4 millions d’euros à 10,9 millions d’euros.

Diverses formes de financement participatif

Le financement participatif se décline en trois « métiers » : le Crowdfunding permettant aux investisseurs d’investir leur épargne en contrepartie d’actions ou de parts de capital ; le don ; le Crowdlending dont le financement s’effectue sous la forme de prêts à des PME généralement « matures ».

Le Crowdlending affiche un plus grand succès en réunissant à lui seul 70% des sommes levées via le financement participatif. Ce faisant, la Belgique s’aligne sur la tendance américaine et européenne.

Par ailleurs, il apparait que la majorité de ces sommes (88%) ont été collectées par trois plateformes offrant des services de commercialisation d’instruments de placement émis par les entreprises (Look&Fin, Boléro, et Mymicroinvest).

Les raisons d’un tel engouement

Les raisons de cet intérêt croissant pour une telle forme de financement sont triples.

D’une part, les rendements particulièrement faibles incitent les investisseurs à confier leur capital à ces plateformes, promettant un meilleur rendement (moyennant un risque toutefois plus élevé).

D’autre part, alors que l’accès au crédit bancaire pour les PME demeure complexe, le financement participatif offre l’opportunité d’un financement rapide.

Et enfin, le Crowdlending procure aux PME un bel effet de levier leur permettant d’obtenir des crédits complémentaires auprès des banques.

Quelques chiffres ….

Look&Fin annonce ainsi, pour l’année 2016, la levée de 7,6 millions d’euros au bénéfice de 33 PME. Quant au montant financé par l’investisseur moyen, il s’élève à hauteur de 25.000 euros réparti parmi une dizaine d’entreprises.

La plateforme a, en 2016, restitué plus de 2,6 millions d’euros aux investisseurs ayant fait appel à ses services.

Et enfin, en seulement 5 années d’existence, Look&Fin affiche un rendement attractif de 8% l’an et un taux de défaut (parmi les plus bas du marché) de 0,8% des PME financées.

Un bel avenir pour le financement participatif…

Le financement participatif a de beaux jours devant lui depuis l’adoption de la loi du 18 décembre 2016 qui le rend fiscalement attrayant.

Ladite loi permet effectivement, depuis le 1er février 2017, aux particuliers ayant investi dans des entreprises de moins de quatre ans, de bénéficier d’une réduction d’impôt allant de 30 à 45% du capital investi selon le cas, ou d’être exempté de précompte sur les intérêts d’un prêt de 15.000 euros maximum par an.

Notre conseil :

Cette forme de financement peut se révéler intéressante pour les investisseurs. Il ne faut, toutefois, pas négliger le risque qu’elle suscite, particulièrement dans le cadre du Crowdfunding. Aucune échéance pour le remboursement en capital n’est fixée pour le Crowdfunding et le rendement sous formes de dividendes reste aléatoire.

Dans le cadre du Crowdlending par contre, le remboursement du capital se réalise à une échéance fixe et le rendement de l’investissement, puisque sous forme de paiement des intérêts, est constant.

Mots clés :

Une question ?

Contactez-nous