Actualités

earlegal – Droit des biens et modernité: quelles mutations à venir ?

Au programme :

  • Quels changements pour les droits réels vieillis que sont l’usufruit, l’emphytéose et la superficie ?
  • Quelles actualisations et nouveautés au regard des tolérances imposées aux propriétaires d’immeubles (accès aux travaux, impétrants, troubles de jouissance, etc.) ?

C’est à ces questions, entre autres, que répondront Joanne ALBERT et Sandrine RAXHON.

Date et lieu :

Vendredi 26 avril, de 8h30 (merci d’arriver à l’heure) à 9h30 chez Lexing – boulevard d’Avroy, 280 à 4000 Liège.

Jeudi 9 mai, de 8h30 (merci d’arriver à l’heure) à 9h30 chez Lexing – avenue de Luxembourg 152 à 5100 Jambes.

Points IJE:

1 point IJE (Formation continue)

Public-cible:

Le juriste d’entreprise ou toute autre personne au sein de l’entreprise intéressée par les questions traitées

Informations pratiques:

Participation gratuite (sous réserve des places disponibles) mais inscription obligatoire

Le petit déjeuner peut faire l’objet d’une captation vidéo et d’une retransmission le matin même en direct sur le net. Par votre participation à l’évènement, vous marquez votre accord pour une diffusion de votre image par l’association et l’éditeur.

Vous ne pouvez pas être présent le vendredi 26 avril 2019 ?

Visionnez la vidéo disponible dans les jours qui suivront sur sur www.earleagal.be

 

Pourquoi earlegal ?

Parce qu’un juriste d’entreprise doit se tenir au courant des évolutions légales et jurisprudentielles mais ne dispose pas de beaucoup de temps,

Parce qu’un entrepreneur ne veut pas de la doctrine mais des solutions claires, pratiques et rigoureuses aux questions juridiques auxquelles il doit faire face,

Parce que le juriste d’entreprise est parfois seul et veut pouvoir échanger avec d’autres sur les questions juridiques qu’il se pose,

Lexing et le Groupe Larcier ont décidé de vous proposer earlegal,

EARL[Y]gal parce que ce petit déjeuner vous est proposé tôt afin de ne pas trop empiéter sur votre journée de travail,

EARlegal parce que vous et votre entreprise devez avoir l’oreille de votre avocat et pas l’inverse,

earlEGAL parce que votre avocat ne pense pas que la solution à vos difficultés vienne seulement de lui mais également des autres participants à ce petit déjeuner.

de Sandrine Raxhon , Joanne Albert

Une question ?

Contactez-nous
eget venenatis sit vel, ut sem, consectetur quis